27 novembre 2020
 novembre 27, 2020
Homme faisant une randonnée sur un paysage enneigé

Que vous soyez débutant ou confirmé, vous n’êtes pas sans savoir que faire de la randonnée en hiver est plus dangereux. Cela demande donc plus de préparation et d’expérience. Un point essentiel avant de partir en randonnée l’hiver : le choix de la tenue. En effet, une tenue adéquate vous permettra de profiter en toute sérénité et sécurité de votre moment. En hiver, la méthode la plus adaptée est « la méthode des 3 couches ». Grâce à elle, vous avez trois couches, qui ont chacune des propriétés et des avantages différents. Le but étant de rester au chaud et au sec. 


L’Ardèche vous fait envie ? Notre camping vous accueille pour votre séjour ! 🏕

Découvrez notre camping


La première couche : Elle est au contact de votre peau et doit être respirante.

Cette première couche doit être respirante pour évacuer votre transpiration pendant les moments d’efforts. Donc, il faut choisir un tissu qui sèche rapidement. Pour vous repérer plus facilement lors du choix de votre vêtement vous pouvez chercher RET sur l’étiquette qui est la mesure de respirabilité d’un vêtement. Au-dessous de 6, le tissu est considéré comme hyper respirant.

L’erreur à éviter est de choisir du coton. En effet, le coton absorbe l’humidité et par conséquent met beaucoup de temps à sécher.

Cet article devrait vous plaire : TOP 5 DES RANDONNÉES À FAIRE EN ARDÈCHE

La deuxième couche : La couche intermédiaire, elle doit être isolante

Pour retenir la chaleur de votre corps, vous devez choisir une deuxième couche isolante. Cependant, elle doit également avoir un rôle de transfert de l’humidité vers la troisième couche. En général, les randonneurs d’hiver choisissent un vêtement en fibre synthétique. Vous avez le choix, par exemple, entre polaire, pull ou doudoune.

Il faudra veiller à l’enlever en cas d’efforts intenses, pour ne pas être mouillé avec votre transpiration.

La troisième couche : La couche externe, elle est protectrice

Cette couche est celle qui est en contact direct avec l’environnement. Elle a deux rôles principaux. En effet, elle doit vous protéger des éléments tels que la pluie, la neige ou le vent. Mais, elle doit également permettre d’évacuer la transpiration. Cette troisième couche doit donc être imperméable et coupe-vent. Pour vous aider à prendre un vêtement adapté à votre besoin, sachez que le degré d’imperméabilité d’un vêtement est noté de 2 à 5. 2 vous protège d’une petite pluie alors que 5 vous protège d’une tempête (ou 4h de pluie continue).

Découvrez également cet article : Villages en Ardèche : Découvrez 5 villages incontournables

Ne pas négliger les autres parties de son corps

Et bien sûr pour avoir une protection optimale, il ne faut pas oublier les autres parties. Il est indispensable de se protéger la tête avec un bonnet. En effet, il permettra de limiter les déperditions de chaleur du corps. Ensuite, pour les mains, vous pouvez opter pour une double couche. Au contact de la peau vous pouvez privilégier des gants de soie et une deuxième paire imperméable pour une protection optimale. Et enfin pour les pieds, bien évidemment une paire de chaussures de randonnée imperméable et antidérapante pour être au sec et en sécurité.

Maintenant, vous êtes prêt pour choisir votre tenue avant de partir en randonnée en hiver. Mais si vous préférez rester bien au chaud en intérieur pour vous divertir, vous avez l’option des musées. Retrouvez notre sélection des 5 musées à visiter en Ardèche pour faire voyager l’esprit.


En mobil-home, en tente ou en camping-car ? À vous de choisir ! On attend plus que vous 👇

Découvrez nos hébergements


Source : La Balaguère

Un article proposé par Emeline de l’équipe du camping le Ludo

Découvrez également nos autres articles

Ludo Camping, des vacances au cœur de l’Ardèche 🏕

Découvrez notre camping

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.